Bilan de saison | Page 2 | RC Lens
Partagez cet article

L’entraîneur des U17, Jean-Pierre Lauricella, a établi le bilan de la saison de son équipe qui a terminé à la 5e place du classement du groupe A.

Jean-Pierre, est-ce que vos objectifs ont été atteints ?

« Ma vocation et mon métier sont de faire progresser les garçons pour les accompagner le plus loin possible. Je pense avoir réussi à le faire. Il y a des phases de progression pour chaque garçon. C’est intéressant. En espérant que ça continue pour eux encore longtemps. »

Comment ton équipe a évolué sur le plan technique, physique et mental ?

« C’est un peu les domaines sur lesquels on a travaillé toute la saison. Individuellement, les garçons avaient un niveau technique assez intéressant. On a réussi à mettre la technique individuelle au service du collectif. On a eu une progression intéressante dans ce domaine.

Physiquement, c’était plus difficile parce qu’à cette âge-là il y a beaucoup de différences de développement et de maturité physique. Certains joueurs étaient un peu plus prêts que d’autres physiquement. Il faut souvent jongler avec ça, chacun dans son domaine. Il est important de prendre soin de chaque joueur par rapport à ses qualités et ses compétences.

D’un point de vue mental, ce groupe avait beaucoup de frustration individuelle. Certains joueurs étaient très vite frustrés quand ils étaient en situation d'échec, quand ils perdaient un ballon ou un match. On a essayé de travailler là-dessus avec Yoann Lachor et Cécilia Delage, préparatrice mentale. On a sensibilisé les joueurs pour les amener à réfléchir un peu plus sur leurs actions, à passer rapidement au-dessus de leur état de frustration et de développer leur détermination et un esprit de compétition important. »

Bilan des U17 nationaux rclens
Quelles sont tes plus grandes satisfactions ? Et qu’est-ce qui t’a le plus dérangé ?

« On a réussi à créer une ambiance de groupe, un collectif, une équipe. Chaque garçon a sa personnalité et sa façon de réagir face à différentes situations. On a su faire du cas par cas.

Ce qui m'a le plus dérangé, c’est le fait d’avoir dû revenir plusieurs fois sur des choses que l’on pensait acquises. On se rend compte que ça s’étiole vite. Ça fait partie de notre travail même si on aimerait toujours que ce soit acquis plus rapidement. »

Selon toi, qu’est-ce qui a manqué à l’équipe cette saison ?

« Certainement plus de constance, plus de caractère à certains moments de la saison. On a eu une période assez compliquée de décembre à fin janvier. Il aurait fallu un peu plus de confiance et de certitude. Mais à un moment donné, la frustration individuelle a annihilé les qualités de chaque joueur. On a fini avec 9 points de retard sur les Lillois alors que l’on avait l’impression d’être en mesure de lutter avec eux pour la 1ère place. C’est un peu frustrant car en étant plus régulier, on aurait eu la capacité de le faire. »

Vous pointez à la 5e place. Est-ce une satisfaction ?

« C’est toujours un peu compliqué parce que, forcément, on identifie souvent la qualité des joueurs à la place qu’ils occupent dans la compétition. Or, notre objectif principal n’est pas la compétition mais de réussir à faire progresser les garçons. On veut qu’ils aillent le plus haut possible. En même temps, on a envie qu’ils figurent bien dans le championnat. Il faut trouver le juste milieu.

On a donné du temps de jeu à pratiquement tous les joueurs et on a réussi à faire jouer des U16 avec nous. On a réussi à les faire progresser et à créer des choses ensemble. On est plutôt satisfait du bilan car on est cohérent par rapport à ce que l'on avait mis en place en début de saison. »

Par Valentin Allais - rclens.fr